D I S L O C A T I O N

« Tout commence par une présence invisible. J'entre dans la chambre n°207,

Suzanne, 89 ans, est assise dans son fauteuil entourée de tout un bric à brac qu’elle accumule de façon machinale.

Elle m’invite à m’asseoir.

Petit à petit, le visage devient familier et l’image tente de combler un manque, un vide.

Entre absence et attente ; le temps, qui semble écouter la discussion avec attention,

n’a ni début ni fin.

Elle crie « Entrez! » à chaque fois que je toque à la porte, elle est là, elle sourit, elle m’attend. »

Remerciements :

Suzanne, la maison de repos St Monique, Vincen Beeckman & Recyclart,
Thomas Dos Santos pour son aide précieuse à la réalisation de cette exposition.


 

DISLOCATION -
00:00 / 00:00